Volontaires désignés d’office

La direction préfère parler de départs « volontaires » plutôt que de plan social. Mais de quel volontariat s’agit-il lorsqu’un salarié pourra être licencié s’il refuse un détachement à plusieurs centaines de kms de chez lui ? Ou lorsque son poste, voire son métier, est classé « sensible », que son activité est externalisée, qu’il n’a plus de perspective… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.