Les voleurs de sommeil

Le service santé organisait une « journée santé » sur le sommeil jeudi dernier dans la Ruche. Au menu : initiation à la micro-sieste à son poste de travail et prévention des troubles du sommeil. En effet, un tiers des salariés se plaignent de troubles du sommeil, et plus de la moitié de manquer de sommeil. En cause : le stress, les journées à rallonge, la surcharge de travail (que l’on ramène chez soi le soir et le week-end), la sur-activité, le culte de la performance…
Car le monde de l’entreprise est de plus en plus anxiogène et dévastateur pour la vie privée et le mental des salariés. Tout ça pour quelques pourcentages de marge opérationnelle de plus. Le remède ? Le réveil des luttes collectives, encore plus efficace que la micro-sieste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.