Vive la crise !

Malgré les discours alarmistes de la direction, l’année 2011 a été bonne. Renault finit leader des ventes aux particuliers et des utilitaires. Et le directeur commercial France prévoit qu’en 2012, « le Groupe devrait au moins maintenir sa performance commerciale au niveau de 2011 ».
La crise, ce sont surtout les salariés qui la sentent passer : réductions d’effectifs, augmentations de la charge de travail, baisses des revenus. Et si Renault devenait aussi le leader de la contestation sociale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.