Victime d’un excès de commandes !

Alors que les ventes Renault de mai sont en baisse de 4,1 % en France par rapport à mai 2010, Jérôme Stoll évalue à 50 000 en Europe le nombre de commandes que Renault ne pourra pas honorer au 1er semestre, à cause notamment de l’insuffisance des stocks. Des stocks réduits pour augmenter le free cash flow, alors que des sites alternent chômage technique et samedis travaillés !
Le directeur commercial de Renault invoque d’autre part des problèmes d’approvisionnement liés au tsunami. L’autre tsunami, bien français celui là, c’est celui qui a frappé de nombreux fournisseurs, jugés pas assez productifs ou rentables par les constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.