Variable d’ajustement

« Je m’adresse à vous car l’entreprise traverse une passe très difficile ». C’est sur ce ton, volontiers dramatique, que le Directeur Commercial Groupe, Jérôme Stoll, débute son courrier à destination des salariés de la DC. Selon lui, la « baisse du marché européen, et en particulier français » non compensée par la croissance à l’international, moins forte que prévue, contraint l’entreprise à « prendre des mesures de recul ou d’annulation de projets ».
Une mauvaise passe qui n’empêche pas de verser 450 millions d’euros de dividendes. Les salariés Renault et les prestataires qui travaillent sur ces projets passeront après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.