Usine no future

La réduction de l’offre diesel de Renault va menacer de nombreux sous-traitants. C’est le cas de l’usine Bosch de Rodez où travaillent 1600 salariés. Spécialisée dans le diesel, elle est présentée comme un exemple d’usine du futur avec robot collaboratif sensible à la présence humaine, puces radio-émettrices pour le suivi des pièces… Mais pour fabriquer quoi demain ? Avec leurs confortables bénéfices, Bosch, Renault et PSA doivent assurer un futur aux salariés de Bosch autre que Pole Emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.