Des usagers pris en otage

La ligne 39-12 qui dessert le TCR depuis les gares de Versailles est saturée. D’où une grosse galère le matin pour les salariés. Rien à voir avec les grèves : du coup personne ne vient interviewer ces « usagers pris en otage ». Une solution : que Renault rétablisse ses lignes de bus privées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.