Une haynième enquête

Renault lance une nouvelle enquête sur la « motivation et la qualité du management » auprès de 21 000 salariés du groupe tirés au sort dans le monde. Et c’est encore le groupe Hay qui s’y colle.
La dernière enquête en 2010 avait montré un manque de reconnaissance. Pour y remédier, la direction n’ a pas trouvé mieux que de distribuer des smartbox à la DIV, et maintenant des « mercis » à la DPSI ! Plus il y a d’enquêtes, plus c’est pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.