Une grève qui paye

Les salariés de l’atelier Découpe-Plasma de Flins ont obtenu gain de cause après 13 jours de grève. La méthode utilisée sera modifiée pour que les salariés ne soient plus exposés aux fumées toxiques et cancérigènes. La grève : un bon moyen de faire valoir ses droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.