Une fermeture facilitée par l’accord compétitivité

Le 8 juillet, la direction a annoncé la fermeture du Centre Technique de Rueil. Les grandes manœuvres commencent déjà au TCR, avec de nombreux déménagements internes pour caser tout le monde. 1 253 salariés sont sommés de déménager du CTR principalement au Technocentre, d’ici fin 2014. Et si certains préféraient à l’occasion quitter Renault, ce n’est pas la direction qui s’en plaindrait.
Les suppressions d’emplois issues de l’accord de compétitivité permettent ainsi de fermer Rueil. On se souvient de l’arrêt de l’opération Renault Losange il y a deux ans, notamment faute de place au TCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.