Une épée de Damoclès dans les poumons

premiere-victoire-judiciaire-pour-400-ex-salaries-sbfm378 salariés de la SBFM, filiale de Renault devenue Fonderie De Bretagne (FDB) en 2009, ont obtenu la reconnaissance du « préjudice d’anxiété » pour avoir été exposé à l’amiante jusqu’en 1998 à leur travail.
Beaucoup de salariés de la SBFM sont déjà morts à cause de l’amiante. Tous vivent avec cette menace. Le 26 février, les Prud’hommes de Lorient ont estimé ce préjudice à 7500 € par salarié. Pas cher payé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.