Une direction qui fait de l’aqua-planning

La direction a programmé une nouvelle « dernière » séance de négociation mardi 19 février. En fait comme son accord de compétitivité a du mal à passer, elle a dû faire glisser tout son planning.
L’accord qui devait initialement être signé en janvier, devrait être rédigé finalement après la réunion du 19. Puis il serait soumis à la signature des syndicats en mars, c’est à dire après consultation du CCE. Ensuite, la direction définirait des « décrets d’application » concernant certaines parties de l’accord, et convoquerait un nouveau CCE sur la réorganisation de l’Ingénierie et les cœurs de métiers. Enfin, si rien ne change d’ici là.
Autant d’occasions de se mobiliser pour faire barrage aux mauvais coups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.