Un vote qui ne changera rien

Pour la première fois, lors de l’assemblée générale du 30 avril, les actionnaires pourront voter sur la rémunération de Ghosn en 2013. Mais cet avis sera consultatif et ne concerne pas sa rémunération future.

De toute façon avec 3,12 % des droits de vote, les salariés n’ont aucun poids parmi les actionnaires. Et comme ceux-ci vont se partager 508 millions d’euros de dividendes… Pour se faire entendre, mieux vaut choisir d’autres formes d’action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.