Un tout petit monde

Thierry Bolloré profite donc du limogeage de Tavares en montant d’un grade. Une promotion rapide. Arrivé seulement en 2012 chez Renault, Bolloré a su auparavant démontrer auprès de la famille Michelin, où il avait déjà côtoyé Ghosn, et chez Faurecia son zèle à servir les gros actionnaires. C’est tout ce que lui demandent ceux de Renault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.