Un anglais à Paris

Mike Manley

Mike Manley, le Directeur Général de Fiat Chrysler Automobile (FCA), a été vu la semaine dernière à Paris. De quoi relancer les rumeurs d’une reprise des négociations sur la fusion. A moins qu’il ne soit venu pour des affaires « personnelles ». Il confond souvent les deux. Comme lorsqu’il vend 250 000 actions de Fiat le 27 mai, juste après l’annonce du projet de fusion avec Renault, empochant ainsi 3,11 millions d’euros. Manley aurait encore 700 000 actions Fiat, de quoi voir venir. FCA assure que son directeur a vendu ses actions pour « couvrir ses dépenses personnelles ». Et il se dépense beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.