Un accident qui aurait pu être mortel

Il y a quelques mois, un salarié sous-traitant s’est tué en traversant une verrière à Flins. Le 2 mars à Lardy, un salarié de PEI, la société de nettoyage, est passé au travers d’une fenêtre du toit sur lequel il travaillait. Renault sous-traite ses travaux dangereux pour réduire ses coûts, et en cas de problème, se défausse sur les sous-traitants. Jusqu’au prochain accident ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.