Transparent comme un nuage de CO2

Pourquoi la Répression des Fraudes, qui dépend du ministère de l’économie dirigé par Macron, a-t-elle perquisitionné à Renault Lardy, au Technocentre et au Siège ? Mystère. Macron assure que cela n’a aucun lien avec les tests de pollution menés par le ministère de l’écologie, et que ses services ont effectué « plusieurs contrôles et perquisitions depuis septembre dernier afin de vérifier la fiabilité et la qualité des informations transmises au consom-mateur » par plusieurs constructeurs. Y-aurait-il une autre affaire ? L’apôtre de la simplification du Code du Travail a plutôt l’art d’embrouiller les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.