Trafics en tout genre à Sandouville

L’usine Renault de Sandouville sera fermée huit semaines en août et en septembre pour démonter une des deux lignes d’assemblage, libérant de l’espace en vue de l’arrivée du Trafic en 2013.
Ces travaux tombent dans le cadre du nouvel accord Renault sur le chômage partiel, qui prévoit le recours au chômage en cas de difficulté économique, mais aussi en cas de « transformation » et de « modernisation de l’entreprise ». Faire payer ses travaux d’arrêt par les salariés et l’Etat. Un comble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.