Tout ce qui brille ne sent pas bon

Odeurs suffocantes, maux de tête, débuts de malaise… : C’est ce qu’ont subi les salariés du Diapason à leur retour de congés. En cause, les peintures utilisées pour rafraîchir les murs à Noël. Il a fallu plusieurs jours avant que la direction intervienne. Endormie par l’odeur sûrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.