Toujours plus

En annonçant les résultats financiers 2015, Ghosn s’est félicité que tous ses objectifs étaient atteints, voire dépassés : une marge opérationnelle (MOP) qui grimpe à 2,3 milliards d’euros (+ 44 %, soit 5,1 % du chiffre d’affaires), un bénéfice net de 2,9 milliards (+ 48 %)… Ghosn présentait pourtant Renault comme au plus mal il y a 3 ans. Ces milliards de profits ont été obtenus par la réduction des coûts (c’est-à-dire des effectifs, des moyens pour travailler et le gel de salaires), et grâce à la reprise du marché automobile en Europe, que Ghosn n’avait pas prévue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.