Étiquette : résultats financiers

1,7 milliard dans le porte-monnaie

2,5 milliards de Free Cash Flow cumulé sur 3 ans, c’est 500 millions de plus que l’objectif fixé. Résultat : Renault possède 1,7 milliards de liquidités rien que pour sa branche auto. De quoi financer des embauches et des augmentations de salaire.

Monopoly

Nissan, qui prévoyait 420 milliards de yens de bénéfices pour l’exercice fiscal 2013-2014, vient de réviser ses prévisions à 355 (2,67 milliards d’euros), soit quand même plus que l’année dernière (342 milliards). Une baisse toute relative donc, mais amplifiée par la Bourse où les actions Nissan et Renault ont chuté.…

Ils ne pensent qu’à ça

Nos dirigeants n’ont plus qu’un objectif en tête : atteindre d’ici la fin de l’année, 2 milliards d’euros de Free Cash Flow cumulés sur trois ans. Soit, après 1,08 milliard en 2011 et 597 millions en 2012, un peu plus de 400 millions à dégager en 2013. Le directeur à…

Renault a de la marge, pas nous

Renault a augmenté sa marge opérationnelle (MOP) du 1er semestre 2013 de 15 %, à 583 millions d’euros. La MOP de l’automobile est même passée de 116 à 211 millions. Quant au bénéfice net (97 millions), il est en baisse mais à cause d’une opération comptable : 512 millions de…

La culture du profit

Selon Billig, les salariés de Renault doivent « changer leur manière de voir » et substituer la « culture du résultat » à celle de « l’effort ». Peu importe le temps passé sur une tâche, la qualité du travail et l’attachement à son métier, pourvu que les résultats de…

Les caisses sont pleines

Les bénéfices dégagés par Nissan du 1er janvier au 31 mars 2013 permettent à Renault d’engranger 433 millions d’euros. De quoi augmenter les salaires et embaucher !

Niche fiscale

Grâce à diverses opérations comptables, Renault n’a payé que 24 % d’impôts sur le bénéfice en 2012 au lieu de 36 %. Et devinez à qui on demande ensuite de combler les déficits publics ?

La pompe à phynance

En 2012, l’Etat et l’Union Européenne ont largement arrosé Renault : 171 millions d’euros (165 en 2011), dont 120 en crédit d’impôts recherche. Ils contribuent ainsi pour 135 millions à la marge opérationnelle et pour 47 millions au Free Cash Flow. De l’argent public qui permet à Renault de se…

Renault : « Les caisses sont pleines »

C’est un analyste financier de la revue Le Revenu qui le dit. Et il n’est pas le seul expert à se féliciter des bons résultats de Renault. Un sentiment peu partagé par les salariés qui n’en voient pas la couleur.

De l’argent, il y en a…

Les caisses de Renault sont pleines : sa trésorerie atteint 10,1 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent 3,5 milliards de lignes de crédit. Un niveau historique selon la direction ! Renault a remboursé complètement ses dettes au point d’avoir un montant net de liquidités (différence entre la trésorerie et les engagements financiers)…

Ghosn salué par les marchés financiers

L’annonce des résultats financiers a été saluée par les marchés : l’action a pris 7,7 % en un jour et elle continue à grimper. Il en est que la santé de Renault n’inquiète pas. Alors pourquoi les salariés devraient-ils se serrer la ceinture ?

A bas les privilèges

L’objectif d’un Free Cash Flow positif en 2012 est largement atteint : +600 millions d’euros. Un résultat obtenu au prix de coupes budgétaires sur les projets, l’avance intéressement, les conditions de travail et la prestation, avec le départ de nombreux prestataires. Mais les bénéficiaires de la PPG (Prime de Performance…

Argent facile

La vente de la participation de Renault chez Volvo AB a rapporté 1,5 milliards d’euros. De quoi augmenter les salaires et créer des emplois !

Super cagnotte de 471 millions d’euros

Les bénéfices réalisés par Nissan d’avril à septembre 2012 permettent à Renault d’imputer 471 millions d’euros sur ses résultats du second semestre 2012. Heureusement que c’est la crise !

La super cagnotte de Renault

Pas facile de s’y retrouver dans le jargon des résultats financiers de Renault du premier semestre. La seule chose que la direction voudrait qu’on retienne, c’est que le contexte économique est difficile et qu’il faut faire encore davantage d’efforts. Pourtant Renault a engrangé un bénéfice net de 786 millions au…

La vache à lait de l’Etat

La demande d’aide au secteur automobile formulée par Tavares a été « mise à l’étude » par Montebourg, le ministre du Redressement productif. Le précédent plan d’aides a coûté 1 milliard d’euros en prime à la casse et 1,2 milliards en bonus-malus écologique (en plus du prêt à taux réduit…