Étiquette : transport

Père Fouettard

Face à la saturation des parkings du Technocentre, la direction a fini par prendre des mesures : elle a fait installer des barrières pour interdire de se garer sur les pelouses, menace d’envoyer à la fourrière les véhicules « ventouses », et a même commandé des sabots supplémentaires ! Pour avoir des places en…

Prestaphobie

Face au manque de place de stationnement, la direction a son coupable : ce serait la faute aux milliers de prestataires qui viennent quotidiennement travailler à Guyancourt. Évidemment, elle se garde bien de remercier tous ces indésirables qui lui permettent de tenir à flot les projets en cours étant donné la…

Retour vers le présent

A la gare de Versailles Chantiers, il n’est pas rare de devoir attendre debout dans le froid le passage de 3 ou 4 bus successifs pour le Technocentre avant de pouvoir monter et trouver une place, le plus souvent debout et entassé les uns sur les autres. Des conditions de…

Pas golfeur ? Pas de parking !

Les parkings du TCR sont saturés. Résultat : toujours plus de voitures garées sur les pelouses, en bord de route, à l’entrée Georges Besse… au risque d’un accident. Cela n’a pas empêché la direction de mettre à disposition de l’Open de golf des parkings du Technocentre. Les salariés n’ont qu’à jouer…

Transport de troupes

D’après l’enquête de la DISG, seuls 39 % des salariés du TCR sont contents des transports collectifs. La direction ne considère pourtant pas ce sujet comme une « attente prioritaire » en termes de « qualité de vie au travail ». C’est connu : galérer dans les transports n’influence pas sa journée de travail.

Home sweet home

Entre les inondations, les routes ou la ligne SNCF Paris-Versailles coupées, venir travailler est, pour certains, une grosse galère. Une bonne raison de faire du télétravail en restant chez soi.

Des usagers pris en otage

La ligne 39-12 qui dessert le TCR depuis les gares de Versailles est saturée. D’où une grosse galère le matin pour les salariés. Rien à voir avec les grèves : du coup personne ne vient interviewer ces « usagers pris en otage ». Une solution : que Renault rétablisse ses…

Partenaire particulier

Renault envisagerait de supprimer le bus de 8h entre le Pont de Sèvres et le TCR. Un bus qui rend bien service aux salariés… et à l’environnement. C’est pourtant Renault qui se vante d’être partenaire de la COP21 ?!

Des transports pas si communs

Le bus 505 qui dessert la ville de Beynes va être supprimé, car il ne serait pas assez utilisé. Sauf qu’à force de supprimer des lignes et des fréquences de passages, bien des salariés sont découragés et optent pour la voiture. Et si Renault mettait autant de volontarisme à défendre…

Les conducteurs montrent la voie

Les conducteurs de la ligne de bus 466 (gare de Saint Quentin-TCR) ont décidé de continuer leur grève entamée vendredi. Les grévistes, qui travaillent chez Mobicité à Trappes (filiale de la RATP), réclament 150 € d’augmentation de salaire net par mois. Et si on s’y mettait tous ensemble ?

Les mystères de l’Ouest

La Communauté d’Agglomération de St-Quentin-en-Yvelines (CASQY) propose aux usagers de ses bus de devenir des « clients mystère », chargés de faire un rapport hebdomadaire et anonyme sur la qualité de service. Entre les bus en panne ou en retard, les dessertes insuffisantes du TCR, Renault et le CASQY sont…

Arrêt de bus définitif

Les deux dernières lignes de bus privées du TCR qui desservaient Franconville et Les Ulis sont supprimées. L’argument : la réduction des coûts en cette situation difficile. Sauf que la direction dit qu’elle ne rétablira pas ces lignes même quand ça ira mieux. Le social, c’est juste pour la com.

Des bus à la Saint-Glinglin-en-Yvelines

Longues attentes et retards fréquents : la correspondance à la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines, résultat de la suppression de la desserte directe du TCR des bus 500, est synonyme de galère pour nombre de salariés, qui voient leur temps de transport augmenter. La direction avait pourtant juré que les temps de…