Étiquette : congés

Ras le bug !

Encore une nouvelle application qui énerve : le nouveau workflow congés est plein de bugs. Un irritant de plus qui nuit à la qualité de vie au travail.

Hold-up sur nos congés

En prolongeant les Comptes Transitoires ou en permettant la monétisation de jours de congés, la direction prétend « redonner des marges de manœuvre aux salariés dans la gestion de leurs compteurs temps ». Sauf qu’en période haute, elle veut pouvoir transformer en Capital Temps Individuels (CTI) les jours de Capital Temps Collectifs (CTC) déjà programmés et qui pourront ainsi être travaillés. Et en période basse, la direction veut pouvoir piocher dans le CTI pour imposer des CTC. En fait, c’est la direction…

Congés payés, pas forcés

Alors que la période de prise des congés d’été va du 25 juin au 4 septembre, certains directeurs, comme aux Achats, imposent que tout le monde prenne ses congés certaines semaines. Histoire de motiver les troupes. Les congés payés sont un droit, pas une faveur.

Ordre et contre-ordre

Dans une réunion avec les syndicats signataires de l’accord compétitivité de 2013, la direction de Renault a annoncé qu’elle ne supprimerait pas les jours de congés du Compte Transitoire fin 2016. C’était pourtant le message passé jusqu’à maintenant par la hiérarchie pour que les salariés vident leur compteur. Comme quoi, il ne faut pas forcément obéir aux chefs.

Des congés qui ne sont pas à la fête

Par flash info, la direction conseille de vérifier ses compteurs de congés afin de ne pas en perdre lors de l’écrêtage du 31 décembre. Sauf qu’il faut pouvoir les prendre et qu’on préférerait choisir nos dates. Et c’est Renault qui touchera le jack pot en écrêtant des milliers de jours de congés. Tous en vacances !

Quand la pentecôte est raide

Depuis 2004, si le lundi de Pentecôte n’est pas travaillé, il doit être rattrapé. A Renault, la direction ponctionne un jour de RTT collectif. Cette journée de solidarité avait rapporté à l’État 2,43 milliards d’euros en 2014. Solidarité avec qui déjà ?

Vive les ponts !

Avec les ponts de mai reviennent les sempiternelles dénonciations du nombre soi-disant trop important de congés et de jours fériés. D’après le Medef, la suppression de deux jours fériés permettrait de créer 100 000 emplois, rien que ça. Mais par quelle opération magique, faire travailler plus ceux qui ont un emploi, permettrait d’en donner aux 5 millions qui n’en ont pas ?!

Un (mauvais) exemple de planification

Le calendrier des congés d’été 2015 a été communiqué la semaine dernière, alors que chacun devait donner ses dates de congés avant le 31 mars. Un peu court ! Une rallonge a été accordée jusqu’au 15/04. C’était bien le moins…

Par ici la moné… tisation

Certains Comptes Transitoires ne désemplissent pas. Mais la direction a trouvé la parade : monétiser ses jours de congés pour acheter des véhicules Renault ! Payer d’une main pour encaisser de l’autre : une idée lumineuse. L’autre solution consisterait à réduire la charge de travail pour faciliter la prise des congés, ou à les payer sans condition. Encore un effort…

L’arnaque de la Saint-Sylvestre

Le 31 décembre, le Capital Temps individuel (CTI) qui était auparavant non plafonné, a été écrêté à 15 jours. C’est le résultat de l’accord compétitivité Renault. Les compteurs Horaires Variables ont eux été remis à zéro (seules 5h étaient capitalisables). Les jours et les heures cumulées au-delà ont donc été perdues. Du vol pur et simple. Dans des secteurs surchargés suite notamment aux départs non remplacés, la direction laisse salariés et N+1 gérer le dilemme : prise des congés ou…

Des congés durs à la détente

Depuis l’accord compétitivité, les congés de détente (1 ou 2 jours de congés acquis par mois lors des grands déplacements) ne sont plus capitalisables, comme de nombreux autres congés. Ils doivent désormais être pris chaque mois, ou au mieux cumulés par trimestre à condition que le N+1 soit d’accord. Sinon ils sont perdus. Bonjour la détente !

Quand Renault invente la vie qui va avec

Congés fin de carrière, UPA… : la gestion de nombreux congés n’est toujours pas claire. La direction a remis en cause les anciennes règles de capitalisation et de prise des congés, et en invente de nouvelles au gré de son inspiration. Et à chaque fois au nom de l’accord de compétitivité signé en mars dernier. Un accord ou un chèque en blanc ?

Les petites rivières…

Des salariés du TCR ont constaté avec surprise que des heures de congés avaient disparu durant le transfert en juillet de leur Capital Temps Individuel (CTI) vers leur Compte Transitoire (CT). Et pour cause : les congés qui pesaient 7h28 par jour dans le CTI, n’en valent plus que 7h21 basculés dans le CT (nouveaux horaires des ETAM et APR en normale). Soit une perte de 7 mn par jour. Question : à combien se monte l’économie totale pour la…

Quand Renault s’attaque au capital

Congés fin de carrière, UPA, congés détente, etc. : de nombreux congés seront désormais perdus s’ils ne sont pas pris au fil de l’eau. C’est une des dispositions de l’accord de compétitivité de mars dernier qui touche aux règles relatives aux congés et à la capitalisation. Ainsi le Capital Temps Individuel (CTI) est maintenant plafonné. A chaque 31 décembre, le CTI sera « écrêté » : les jours non pris au-delà de 15 jours seront perdus. Et le plafond passera…

On récupère… notre dû !

Avec la fin du CEF (Compte Epargne Formation), les salariés de Renault récupèrent des congés que la direction avait convertis en formation lors du passage aux 35h en 1999. C’est le résultat de l’action des salariés qui avaient refusé de se faire débiter du CEF les Métiers Days, et de certains syndicats qui avaient fait condamner Renault pour débits abusifs de formations obligatoires. Les vacances ont été trop courtes ? Alors récupérons !

Devoirs de vacances

La mise en place du Compteur Transitoire (CT) est annoncée pour le 1er juillet. Le CEF (Compte Epargne Formation) et le CTI (Capital Temps Individuel) supérieurs à 10 jours seront basculés dans ce compteur, qu’il faudra vider avant fin 2016. Il y a intérêt à éplucher sa fiche de paye de juillet pour vérifier que tout a été basculé. Bonjour les vacances !