Étiquette : compétitivité

MCA contre l’accord compétitivité

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SYNDICAT SUD de Maubeuge Construction Automobile (MCA, filiale de Renault) 27/09/2016 Accord de compétitivité RENAULT : un accord de la honte qui empoisonne la vie des salariés de MCA depuis 3 ans ! Alors que Renault débute ces jours-ci la négociation de son accord compétitivité 2,…

Une compétitivité nuisible à l’emploi

Les négociations pour un nouvel accord de compétitivité ont commencé. Le 22 septembre, la direction a présenté son bilan de la GPEC. L’accord compétitivité de 2013 prévoyait 8260 départs. La direction en compte finalement 9800 de 2013 à fin 2016, dont 4500 Dispenses d’Activité (DA). Côté embauches, il y en…

Sauve qui peut, voilà les sauveurs !

La direction rabâche que Renault aurait été « sauvé » grâce à l’accord compétitivité de 2013. Sauvés, les profits et les dividendes ? C’est sûr ! Au prix du gel des salaires, de la suppression de 7000 emplois, de la dégradation des conditions de travail et de l’explosion de la…

L’autre bilan de la compétitivité

FVM, Sonas, Bozal, TRW, MBF, SAS, Mecaplast, Gestamp, Vistéon… La chasse aux coûts et l’obsession de la compétitivité ont provoqué des milliers de suppressions d’emploi chez les équipementiers automobiles et les sous-traitants de rang 1 ou 2. Moins visibles, mais pas moins réels.

Le bon moment, c’est maintenant

Plusieurs syndicats appellent à faire grève et à manifester jeudi 15 septembre pour l’abrogation de la loi travail. Ce sera aussi l’occasion de se mobiliser en vue du nouvel accord compétitivité Renault, dont les négociations commencent le 22 septembre.

Débrayages chez PSA : un bon départ

A l’annonce des mesures du nouvel accord compétitivité chez PSA, 2300 salariés ont débrayé, dont 1000 à Mulhouse. Tavarès a dû reculer sur certaines mesures, mais conserve l’essentiel. A moins que la mobilisation ne s’amplifie !

Préliminaires

Dans le cadre du nouvel accord de compétitivité Renault de 2017, la direction centrale organise des groupes de travail avec les syndicats sur « l’automobile du futur », « l’usine du futur » ou encore « l’ingénierie du futur ». Cinq réunions auront lieu en juin, avant d’aborder les mesures…

Compétitivité : PSA en éclaireur

La direction de PSA aussi veut imposer un nouvel accord de compétitivité. Au programme : suppressions d’emplois, externalisations (notamment en R&D), flexibilité (1 samedi travaillé obligatoire par mois, compteur de ±15 jours/an non payés en heures supplémentaires…), suppression de jours de congés d’ancienneté, déclassement possible d’ETAM sur des postes d’ouvriers…

Un dégraissage très compétitif

Depuis 2013, 5850 salariés ont quitté Renault sas (retraite, démission…). 2452 sont partis en GPEC (DA, mobilité externe…). Sur la même période, 734 personnes ont été embauchées. La perte est donc de 7568 emplois. L’objectif de l’accord compétitivité Renault de 2013 (7500 suppressions de 2013 à 2016) est donc atteint…

Le coup de la compétitivité : saison 2

Un nouvel accord compétitivité est en passe d’être imposé par Renault en Espagne. Le nombre de samedis et dimanches travaillés est porté à 20 par an. Les salariés devront aussi travailler 4 jours de plus (dont 3 « jours de compétitivité » imposés en cas de besoin), ainsi que le…

Un accord peut en cacher un autre

La direction de Renault discute avec les syndicats pour aboutir à un nouvel accord de compétitivité fin 2016. En 2013, Ghosn avait justifié l’accord de compétitivité par la baisse du marché européen. « Ça a commencé comme un accord conjoncturel, mais cela a tellement réussi qu’on s’est dit “pourquoi on…

Carlos au club Dorothée

Interrogé par une Commission de l’Assemblée Nationale, Carlos Ghosn s’est exclamé à propos de l’accord compétitivité de 2013 : « Les employés à l’intérieur de l’entreprise sont fiers d’avoir signé un accord, parce qu’ils ont dit “Ça a quand même ramené beaucoup de sérénité dans Renault” ». Des salariés sereins…

Une franchise à ne pas manquer

Tout salarié Renault a le droit de partir 2h plus tôt avant ses congés de fin d’année (4h en été). Sauf que cela n’a plus rien d’un cadeau : depuis l’accord compétitivité, les heures de franchise ont été exclues du temps de travail. Celui qui ne les prend pas travaille…

Malaise dans le syndicalisme

Les syndicats signataires de l’accord compétitivité Renault font régulièrement mine de dénoncer les mauvaises conditions de travail, l’absence de reconnaissance, le « malaise dans l’ingénierie »… Comme si ce n’étaient pas les conséquences de l’accord compétitivité qui a réduit les effectifs et bloqué les salaires. Le grand écart, tout un…

De fausses bonnes nouvelles

L’usine de Douai tourne à plein régime : 114 000 voitures produites en 2014, 130 000 prévus en 2015 et 170 000 en 2016. Pour faire face, la cadence passera de 45 véhicules/heure à 47 à partir de mi octobre, mais sans aucune embauche ! A Sandouville face aussi à…

Compétitivité rime avec précarité

La précarité bat des records sur les sites Renault en France. En mai 2015 à Sandouville, il y avait autant d’intérimaires que de CDI. Certains secteurs de production sont assurés à 80 % par des intérimaires. Le nombre d’intérimaires dépasse 700 à Douai, 1400 à Flins, 780 à Cléon… Au…