Suicides au travail : Renault au pénal

La famille d’Hervé, qui s’est suicidé en 2007 au TCR, a déposé une plainte pénale pour « harcèlement moral, homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui ». La plainte, soutenue par le syndicat SUD, vise les fortes pressions exercées sur Hervé, un défaut de formation ou encore un manque de soutien malgré une première tentative de suicide en 2006.

Cette plainte, la première au Pénal, est le début d’une longue procédure qui, si elle aboutissait, permettrait de lutter contre les suicides au travail en mettant les employeurs face à leurs responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.