SOS Amitié version Renault

Il est désormais possible de contacter directement les deux « facilitateurs » de Renault sas. Si la prise de contact a été facilitée (c’était une vraie usine à gaz), il n’est pas sûr que le dispositif soit plus efficace.
Leur credo : aider les « collaborateurs qui s’estiment dans une situation de travail difficile », une « mobilité vécue comme ‘contrainte’, une situation – ressentie – de harcèlement, de discrimination… ».
« En parlant, ils se libèrent et souvent cela suffit à résoudre le problème », explique l’un d’eux sur l’Intranet. Facile… et magique ! Comme si toute situation difficile n’était qu’« estimée », « vécue comme » ou « ressentie », et pas réelle ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.