Comment sortir de l’AvtoVAZ ?

Chute du rouble, récession en Russie : AvtoVAZ impose des semaines de 4 jours à ses salariés et promet une « optimisation de la main-d’œuvre ». Les effectifs sont déjà passés de 110 000 à 44 000 depuis la reprise par Renault-Nissan.

En Russie, le retour du capitalisme rime avec chômage et inégalités sociales. De quoi renouer avec la révolution !

 

avtovaz-zavod-lada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.