Social : incompatible avec business

L’AG des actionnaires a été l’occasion d’un grand show sur le « social business » et la Fondation Renault. La direction a vanté ses actions en faveur de l’« économie circulaire » (retraitement des déchets…), du développement social au Brésil, etc. Tout aussi crédible que lorsque Total ou Areva se prétendent champions du développement durable.
Et sous-payer les travailleurs au Maroc et en Roumanie, ou réduire l’emploi et le pouvoir d’achat en France, c’est aussi du « social business » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.