Silence dans les rangs

Lors d’une réunion suite à la réorganisation, des salariés de la DE-SP (Direction Engineering-Système Pilotage) ont exprimé leurs inquiétudes sur le cœur de métier. Le nouveau directeur, à l’issue d’un long monologue, leur a répondu que refuser l’externalisation des activités non cœur de métier, ou refuser de passer pilote, sera considéré comme une « faute professionnelle ». Il se croit à l’armée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.