Séduire et satisfaire les actionnaires

global_mars_2015Le Directeur des Relations Financières explique son métier dans le dernier Global : rencontrer et cajoler les « investisseurs institutionnels qui détiennent plus de la moitié des actions de l’entreprise ». Et ils ont de quoi se réjouir : l’action monte, le dividende aussi. Mais qui sont-ils ? Le secret est bien gardé.
Global rappelle aussi que Renault est entrée en Bourse il y a 30 ans (en fait, c’était en 1994). Une entreprise peut donc exister en dehors de la Bourse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.