Salariés et sécurité low-cost

Renault, Samsic et Seris se sont entendus sur le dos des salariés pour imposer des contrats de travail moins favorables lors de la reprise de la Sécurité par Seris. Une vingtaine de salariés Samsic ne veut pas de ces contrats Seris. Et ceux qui ont signé, l’ont fait faute de choix et sous la pression. Un vrai gâchis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.