Salaires : nivellement par le bas

Les salariés de Cofely, dont plusieurs centaines travaillent sur les sites Renault en région parisienne, sont mis au régime sec. En 2015, ce sera 0,6 % d’augmentation générale des salaires et 0,63 % pour les augmentations individuelles. Cofely, filiale de GDF Suez, n’est pourtant pas au bord du gouffre avec 92 millions d’euros de bénéfices en 2014. Mais comme à Renault, les salariés doivent sentir le gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.