Rueil dans nos mémoires

badge 1995La direction a organisé une course à pied entre Rueil et Guyancourt à l’occasion du transfert des salariés du CTR au TCR (900 salariés de Rueil arrivent au Technocentre en septembre). Tout un symbole !
La fermeture définitive du site Rueil va en effet faire courir de nombreux salariés, mais dans les transports. Certains ont d’ailleurs préféré partir en GPEC pour éviter des temps de trajet à rallonge et la valse des réorganisations. Renault s’était pourtant engagé dans l’accord compétitivité à ne pas fermer de site.
De Rueil, on se souviendra de la grève de 1995 pour 1500 francs d’augmentation. 8 semaines de grève qui ont surpris tout le monde dans ce site de cols blancs peu revendicatif habituellement. Un site à l’arrêt, plus de 1000 grévistes qui scandaient « On n’est pas des moineaux, on ne veut pas des miettes »… Un slogan toujours d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.