Réorganisations : ce n’est qu’un début

La direction se veut rassurante : les réorganisations annoncées se feront à iso-effectif, sans déménagement, ni changement du contenu des postes. En réalité, l’objectif de ces réorgs est de mettre en œuvre l’accord de compétitivité qui prévoit 8260 suppressions de postes. Des collègues sont d’ailleurs déjà en train de partir sans être remplacés.
Le scénario est le même que lors des « négociations » sur la compétitivité : une annonce à la fois afin de faire avaler la pilule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.