Renault-Trucks en grève

La direction de Renault-Trucks (filiale de Volvo) a annoncé un plan de suppression de 1300 emplois (dont 800 intérimaires et prestataires) en France, alors que les ventes sont en hausse et que l’entreprise fait des bénéfices. Les salariés étaient en grève jeudi pour défendre leurs emplois.

A Renault-Trucks comme ailleurs, un même mot d’ordre : interdiction des suppressions d’emploi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.