Renault creuse les Haycarts

Selon la lettre de transparence, les 10 % d’ETAM Renault les moins bien payés (1er décile) toucheraient 47 % de plus que les salaires du marché de l’Industrie calculés par le groupe Hay (intéressement inclus). Tandis que les 10 % les mieux payés (9ème décile) gagneraient 11 % de moins que le marché.
Normal donc que Renault bloque les salaires de ceux qui gagnent le moins pour augmenter davantage ceux qui gagnent le plus ! On n’arrête pas le progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.