Ras-le-bol des appels d’offres

Pour le deuxième mois consécutif, les fiches de paye ont été envoyées à notre domicile au lieu d’être livrées aux postes de travail. La faute, d’après la direction, à Docapost, qui a repris l’activité courrier à Vestalia suite au dernier appel d’offres (à l’occasion duquel les salariés du courrier transférés de Vestalia chez Docapost ont aussi perdu des plumes).
Mais qui désorganise les services, si ce n’est Renault avec ses appels d’offres permanents ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.