Qui a dit que Renault, ça ne payait pas ?

La rémunération de Ghosn a fait le buzz dans les médias. Chaque smicard ou chômeur a pu apprendre que l’apôtre de la « modération salariale » (pour les autres) a empoché au total 7,2 millions d’euros en 2014. Quant aux salariés Renault, ils auront sûrement une pensée pour leur PDG au moment de recevoir leur prime ou leur augmentation individuelle au mois d’avril. S’ils en ont une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.