Quand Renault désespère la jeunesse

Dans de nombreux secteurs (Supply Chain, Achats…), on assiste au départ de jeunes cadres. Renault leur avait fait miroiter des évolutions de carrière rapides et avantageuses, mais la plupart ont vite déchanté. Surchargés de travail, certains en ont assez et démissionnent.
Pressions, promesses non tenues, surcharge de travail : cela finit par être le lot de tous, cadres, techniciens, ouvriers, jeunes ou moins jeunes. Et si on changeait les choses, ici et maintenant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.