Quand produire plus n’est pas la panacée

Les commandes de Master sont en hausse et Renault se félicite de passer la production à Batilly de 110000 véhicules à 117000 en 2015. Cela devrait être bon pour l’emploi ? Eh bien non : la direction a remercié 450 intérimaires et veut allonger la durée du travail de 30 mn/jour, augmenter les cadences et imposer des samedis travaillés. Alors que le temps de travail a déjà augmenté en 2013 suite à l’accord compétitivité, ces mesures suscitent l’indignation à la Sovab. Embaucher et répartir le travail : voilà la solution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.