Publicité mensongère

L’accord compétitivité a été pompeusement baptisé « Contrat pour une nouvelle dynamique de croissance et de développement social de Renault en France ». Un titre censé faire oublier son contenu : suppressions d’emplois, augmentation du temps de travail, gel des salaires, dégradation des conditions de travail, externalisations, délocalisations…
« Contrat pour une nouvelle dynamique de croissance des profits et de régression sociale de Renault en France », ça sonnerait plus juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.