Prime à la casse nouvelle version

L’Union européenne va verser 24,5 millions d’euros à Renault au titre du financement du PRV, ce plan social qui lui a permis de se débarrasser de 4400 salariés. Renault se fait ainsi rembourser une grande partie de ses dépenses en mesures d’accompagnement ou en sociétés de conseils.
Une véritable prime à la casse de l’emploi, et financée par les contribuables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.