Préliminaires

Dans le cadre du nouvel accord de compétitivité Renault de 2017, la direction centrale organise des groupes de travail avec les syndicats sur « l’automobile du futur », « l’usine du futur » ou encore « l’ingénierie du futur ». Cinq réunions auront lieu en juin, avant d’aborder les mesures concrètes, mais aucune sur le véritable objectif de la direction : la marge opérationnelle du futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.