Pour certains, il suffit de battre décile…

La dernière lettre de transparence indique que l’écart de rémunération entre les 10 % de cadres les mieux payés de Renault (9ème décile) et ceux du panel Hay est passé de -7 % en 2009 à 0 en 2012. Les plus hauts cadres de Renault seraient désormais payés autant qu’ailleurs : une injustice insoutenable enfin réparée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.