Plus c’est simple, moins c’est valorisant

Selon la direction, le nouveau système de promotion des ETAM au statut cadre serait « plus simple et valorisant ». Mais l’accord ne fixe aucun engagement sur les rémunérations ou le nombre de promus. Aujourd’hui 200 ETAM sur 13 000 sont dans ce système, soit 1,5 % des techniciens Renault. Les 98,5 % restants subissent le blocage des coeffs et les salaires qui stagnent. Le nouvel accord restreint par contre l’accès à un diplôme d’ingénieur à 35 ans maximum au lieu de 40. Plus valorisant, vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.