Plan d’inaction

Informer les salariés en temps réel sur leurs smartphones du temps d’attente aux cantines : c’est un des plans d’action censés répondre aux mauvais résultats de l’enquête Hay ! On y trouve aussi le réaménagement des bureaux, l’amélioration de la propreté des toilettes… Quant à la charge de travail, rien de plus facile : il suffit de simplifier le travail et de mieux le répartir vers les RTx et la sous-traitance.
Bref, on change le mobilier et on continue comme avant. Pour que la direction prenne la mesure du mécontentement, ce n’est pas une nouvelle enquête qu’il faudra, mais un bon mouvement social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.