Petits mensonges entre amis

Thormann l’a martelé devant les sénateurs : « Le CIR a permis à Renault de ne pas fermer de site en France, et de créer des emplois en France ». Comme si Rueil n’avait pas été fermé et que l’accord de compétitivité ne prévoyait pas 2500 suppressions d’emplois dans la R&D ?! Qu’importe, les sénateurs n’avaient aucune envie de vérifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.