Passe ton badge d’abord

Lundi 16 mai, la direction a présenté au CE son projet « relatif à la maitrise du temps de travail » pour l’établissement de Guyancourt. Il est censé répondre aux demandes de contrôle des horaires de l’inspection du travail. Mais les cadres en forfait jour, pourtant plus de la moitié de l’effectif, y sont à peine mentionnés : « Pour les cadres… le badgeage permettra de s’assurer du temps de repos quotidien et hebdomadaire ». C’est vague. Qui contrôlera, comment ? Et en cas de mission, de déplacement ?…
La seule chose de sûre concerne le temps de repos minimum pour les forfaits jours : 11h entre 2 séances de travail en semaine ou 35h avec le dimanche. Soit la possibilité de faire 78h par semaine ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.