Pas que des mauvaises nouvelles

Avec un dividende de 20 yens par action en 2011, Carlos Ghosn, qui possède plus de 3 millions d’actions Nissan, a empoché 61,9 millions de yens en plus de son salaire (toujours pas rendu public). Soit 620 000 € ! Si l’entreprise traverse une « passe difficile » selon Jérôme Stoll, ce n’est pas le cas de tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.