Pas de Quoi Se Réjouir

La direction a rédigé un PQSR (Pas de Question Sans Réponse) avec des réponses clés-en-main que les N+1 sont chargés de répercuter aux « principales questions émises par les collaborateurs » sur la réorg. Concernant la répartition des activités entre Renault et Nissan, les réponses restent générales : tout est prévu et il ne faut pas s’inquiéter. La convergence ne vise à supprimer aucun emploi, ni chez Renault, ni chez Nissan. On est censé y croire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.